QUELLE LÉGISLATION pour votre trottinette électrique ?

QUELLE LÉGISLATION pour votre trottinette électrique ?  

La trottinette électrique a longtemps été le vilain petit canard de la circulation … En juillet et en octobre 2020, le gouvernement a modifié le code de la route en y ajoutant une réglementation dédiée à nos chères trottinettes électriques !
Nous devrions plutôt parler d’ Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM) … d’un coup c’est mieux non ?
Nous allons aborder ici différents aspects de la vie quotidienne pour vous aider à faire le point sur ce que vous pouvez faire ou ne pas faire avec votre trottinette électrique ?

OÙ CIRCULER EN TROTTINETTE ÉLECTRIQUE ?

J’ai un moteur,  je suis donc classé dans les “engins de déplacements électriques” ! Donc je peux circuler sur les routes privées, les voies vertes ou les pistes cyclables en toute liberté !
Allez, nous allons compléter un peu le décor :

En agglomération : 

Je peux stationner ma trottinette sur un trottoir à condition de ne pas gêner la circulation.(Le maire peut l'interdire).
Je n'ai pas le droit de rouler sur les trottoirs. (Par contre, le maire de la ville peut me permettre de rouler sur les dits trottoirs avec une limitation fixée à 6 km/h).
Je peux rouler sur les pistes cyclables en toute liberté.
Je peux circuler sur les routes dont la vitesse est limitée à 50 km /h.
Je peux circuler sur les aires piétonnes en modérant ma vitesse (environ 6 km/h sauf avis contraire du maire … Sinon je pousse, moteur éteint !)

Hors  agglomération :

Je peux rouler sur une piste cyclable si par chance il y en a une ... et c'est tout ! Je peux circuler sur les routes dont la vitesse est limitée à 50 km /h. Je peux éventuellement rouler sur des routes dont la vitesse est limitée à 80 km/h mais en consultant les maires ou préfets, responsables de chaque portion de cette route et obtenir leur autorisation de circulation. Alors, j’aurais l’obligation de porter un casque, un gilet auto- rétroréfléchissant et rouler avec mes feux de positions allumés. Maintenant, soyons réaliste, rouler à 25 km/h au milieu de voiture flirtant avec le 90 km/h ... est ce bien raisonnable ? ?

QUEL AGE ET QUELLE VITESSE ?

Le pratiquant de trottinette électrique doit avoir au moins 12 ans et la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. (Attention au débridage logiciel ou physique de votre trottinette électrique car une amende de 1500 euros peut vous être infligée en cas de dépassement de la vitesse autorisée.)
Une seule personne peut être transportée… le conducteur ?
Votre trottinette électrique n’est pas autorisée à pousser, tracter ou se faire remorquer.

L'ÉQUIPEMENT

Nudisme et trottinette électrique ne font pas bon ménage !
Le port du casque est vivement conseillé !
Croyez-en un ex-motard... des petits gants permettront de ne pas se râper les paumes des mains en cas d'accident.
Le port d’un gilet auto-rétroréfléchissant la nuit, ou lorsque la visibilité est faible, est exigé.
L’usage des écouteurs est interdit.
Et depuis le 1er juillet 2020, votre trottinette électrique doit être équipée d'un système de freinage, d'un avertisseur sonore, de feux (avant et arrière) et de dispositifs réfléchissants arrière et latéraux.

UNE ASSURANCE  ?

Une assurance responsabilité civile (RC) est obligatoire. Cette dernière couvre les dommages causés à un tiers. En effet, une inattention, une blessure sur un piéton ou un dégât provoqué sur un autre véhicule peut rapidement survenir… 

Nos sources :

Service-public.fr : Circulation en trottinette électrique, rollers ou skateboard